Votre panier est vide.

Une poupée Hasbro accusée de faire l'apologie de la pédocriminalité

November 2020 | ait ali slimane

 

Le géant américain du jouet a décidé de retirer la poupée Trolls, baptisée Poppy, du marché.



Poppy, une poupée à l'effigie des petites créatures magiques des Trolls, commercialisée par la marque Hasbro, a été retirée du marché à cause d'une polémique due à un bouton mal placé.

La poupée en question dispose d'un bouton sur le ventre. Quand l'enfant appuie dessus, Poppy parle. Mais une maman américaine a repéré un deuxième bouton, au niveau de l'entrejambe. En le pressant, elle a été choquée d'entendre des petits cris de joie, ou des soupirs. Elle a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour alerter les familles du problème.

 



Plusieurs parents ont fait le même constat et rapidement la polémique a pris de l'ampleur, la poupée étant accusée de normaliser les actes pédophiles. Une pétition a été mise en ligne sur le site Change.org et avait, ce dimanche 9 août à la mi-journée, récolté plus de 422.000 signatures.

Hasbro s'est excusé et a décidé de retirer le produit, proposant de l'échanger contre un autre jouet de même valeur.

Facebook a pourtant signalé la vidéo de Jessica McManis (l'auteure de la pétition) comme partiellement fausse. Car le bouton en question est à l'origine un capteur destiné à faire réagir la poupée quand l'enfant la met en position assise sur une chaise.

 

 

translation missing: fr.general.search.loading