Votre panier est vide.

Re confinement. Ce vendeur de jouets refuse de fermer son magasin

November 2020 | ait ali slimane

 

Ulcéré que les grandes surfaces puissent encore vendre des jouets pendant ce nouveau confinement, Frédéric Le Fave, gérant du Joué Club de Ploumagoar (Côtes-d’Armor), annonce qu’il ouvrira ce vendredi, malgré l’interdiction.



« Je suis en guerre, j’ouvrirai demain matin ». Dans son magasin Joué Club de la zone commerciale de Ploumagoar (Côtes-d’Armor) Frédéric Le Fave est « en colère » : « Il n’est pas normal que les règles ne soient pas les mêmes pour tous : si nous devons fermer, alors les hypermarchés doivent aussi fermer leurs rayons jouets. Sinon, c’est de la concurrence déloyale. C’est pareil pour les plateformes internet ».



60 % du chiffre d’affaires



À ses côtés, le maire de Ploumagoar, Yannick Echevest, dit « comprendre son désarroi. On concentre les consommateurs dans les grandes surfaces, en refusant aux autres commerçants d’ouvrir ». Selon Frédéric Le Fave, qui emploie quatre salariés et une comptable, fermer pendant ce reconfinement serait catastrophique pour son enseigne : « Noël représente 60 % de notre chiffre d’affaires en deux mois. J’aurai 250 000 € d’échéances en décembre, je n’ai pas 200 000 € d’avance de trésorerie. »

Pourtant, il concède réaliser « la plus grosse journée de ma vie. On va dépasser les 400 clients, au lieu de 100 », mais pas de quoi le faire changer d’avis, malgré le risque de voir arriver les gendarmes : « Je suis jusqu’au-boutiste, j’ai 60 ans, je m’en fiche maintenant. Ce n’est pas un geste politique, mais celui d’un chef d’entreprise, dans son magasin ».

Une position qui interroge, alors que des milliers de personnes sont touchées par le Covid-19. Dans sa réponse, par mail, au commerçant, le député Yannick Kerlogot en appelle à sa responsabilité : « Je ne peux que vous demander de revenir sur votre décision, aussi difficile soit-elle. Le Président de la République a bien rappelé que des mesures financières exceptionnelles seront prises en direction des commerçants empêchés de vendre. L’objectif du confinement reste d’interrompre la fulgurance de la propagation du virus ».

 

 

translation missing: fr.general.search.loading