Nintendo est l'entreprise la plus riche du Japon

Aug 31 , 2020

Nintendo est l'entreprise la plus riche du Japon

 

Alec Guiness nous avait pourtant prévenu il y a fort longtemps : "Tout dépend avant tout de notre propre point de vue", mais personne n'a voulu l'écouter. Résultat : entre les joueurs qui se plaignent d'un planning de sortie assez famélique sur Switch et les analystes financiers du milieu vidéoludique, l'incompréhension est totale.

Si les dictionnaires étaient encore consultés en 2020, ils permettraient sans doute de voir le logo de Nintendo accompagner la définition de "réussite insolente" : alors que sa valeur faisait il y a quelques jours seulement un bond de trois milliards de dollars d'un coup d'un seul, le constructeur se hisse aujourd'hui à la première place des entreprises les plus riches du Japon, rien que ça.

Selon le site Risk Monster, Nintendo décroche la médaille d'or sur l'archipel, avec une trésorerie estimée à 890 milliards de yens, soit l'équivalent de 7,1 milliards de nos euros, pour vous donner une idée. L'étude porte sur les derniers résultats financiers et des référentiels comptables internationaux, mais ne précise pas à quel point l'excellente santé de la Switch et d'un récent Animal Crossing : New Horizons ont permis à celui que nous aurions encore bien du mal à définir comme le" petit artisan kyotoïte" de se hisser au sommet de ce classement.

 


Et parce que si vous êtes ici, les chiffres sont autant votre dada que notre cher Trazom, rappelons que 61,44 millions de consoles transportables ont été vendues depuis son lancement en mars 2017, et qu'avec 22,40 millions d'exemplaires, le dernier Animal Crossing en date pourrait même devenir le jeu le plus vendu de la Switch, alors que Mario Kart 8 Deluxe continue de le devancer d'une courte tête, avec ses 26,74 millions.

Pour retrouver une autre entreprise bien connue des joueurs au sein de ce Top 20 des sociétés japonaises les plus riches, il faut descendre jusqu'à la 18ème place, où Bandai Namco Holdings totalise 189 milliards de yens de trésorerie, soit tout de même 1,5 milliard d'euros.

Y aura-t-il encore des gens pour nous affirmer que Nintendo va mourir ? A priori, rien n'est moins sûr...